C'est bien sûr une boutade, choisie pour titre par un livre dénonçant les pratiques malsaines des industriels de l'alimentation. J'en ai entendu parler en début de la semaine, au journal télévisé de la 3 de la mi-journée.

Evidemment je suis restée scotchée devant l'écran. L'un des auteurs du livre était là, interrogé par le présentateur du journal. En quelques minutes, il a su me donner envie de le lire. Cela dit, ce que ce livre raconte, je le sais déjà. Les auteurs prèchent une convaincue. Je reproduis ci-dessous le topo de l'éditeur tel que l'on peut le lire sur le site Amazon, qui propose le livre à la vente :

41y6lYgZj6L__SL500_AA240_

"Comme la malbouffe est partout, il s'agit de positiver: voici donc le premier guide enthousiaste de la malbouffe. Le lecteur pourra ainsi, à coup sûr, choisir les tomates les plus insipides, apprendre à reconnaître les pommes qui ont reçu le plus de pesticides, se préparer à déguster les poulets javellisés importés des Etats-Unis, dénicher les produits les plus gras, s'extasier devant l'inventivité de l'agro-industrie: l'huile de moteur dans l'huile de tournesol, les vieux fromages réincorporés dans les fromages fondus, le pain industriel fabriqué à partir de pâte surgelée, etc. Visitez la France des abattoirs qui ne respectent pas les normes d'hygiène, les saumons d'élevage assaillis par les poux de mer, les élevages de veaux piqués aux anabolisants et hormones de croissance! Découvrez les lobbys qui à votre insu rajoutent du sel dans vos plats préparés, bourrent vos enfants de sucreries, assaisonnent d'allégations santé fantaisistes leurs pubs pour yaourts... Et bon appétit à tous!"

Cela ne fait que confirmer mes choix de cuisiner moi-même avec des produits de base les plus simples possibles. Cela confirme aussi, bien sûr, mon choix de me passer de viande et de poisson : il avait été motivé, entre autres, par la piètre qualité des produits carnés qu'on nous vend.

Durant le reportage, sur la 3, le présentateur a demandé à l'auteur présent : "rassurez-nous... en France, on mange quand même mieux qu'ailleurs ?". Je me suis dit : "en voilà un qui n'a rien compris, vit dans ses rêves et ses illusions... ferait mieux de lire le livre au lieu de dire des bêtises". L'auteur du livre lui a confirmé que le livre parlait bel et bien de ce qui se passe en France. Oui, chez nous, là, devant notre porte, dans nos petits magasins de quartier, et jusque chez le boulanger d'à côté. C'est à devenir parano et anorexique. Heureusement que ma gourmandise naturelle me sauve, comme toujours, et que je reste persuadée qu'il y a encore des gens sérieux (boulangers compris) qui font bien leur métier avec l'amour des bons produits. Ne mettons pas tout le monde dans le même sac.

En revanche, je me pose une question : que font nos gouvernements ? Va-t-on encore longtemps laisser les industriels faire n'importe quoi, jouer avec notre santé et se moquer de nous ? Combien faudra-t-il de bouquins dans ce genre pour que ça change ?

Vive la malbouffe
Les auteurs : Christophe Labbé et Olivia Recasens sont journalistes au Point. Jean-Luc Porquet et Wozniak sont journaliste et dessinateur au Canard enchaîné.