J'aime l'oignon frais du printemps qui a du piquant tout en restant doux. Les estomacs sensibles comme le mien comprendront. L'aillet, lui, a fait son apparition dans le panier bio il y a 3 semaines. Cela ressemble à un oignon frais, sans oignon au bout. Jusqu'ici, je ne connaissais même pas son existence. En le voyant, je me suis dit : tiens, "ils" nous ont inventé un nouveau légume ! Tout se mange là-dedans, même les longues tiges vertes (sinon y'aurait pas grand-chose à manger, faut bien l'avouer).

A cela s'ajoute la mie de pain, petit clin d'oeil à une vieille recette de pâtes italiennes, vue l'autre jour, à la télé, dans une émission d'Arte : le soir, à vingt heures, on y parle régulièrement de cuisine dans les différentes régions du monde. Cela permet de voyager, de se cultiver, tout en découvrant  de belles recettes locales, parfois très méconnues. Ce soir-là (vous l'avez peut-être vu), il était question d'une famille de paysans italiens cultivant l'orange mais aussi l'olive, pour en faire de l'huile. A table, la maîtresse de maison préparait des pâtes accompagnées de mie de pain (un pain qui avait 3 jours) émiettée puis revenue à la poële dans de l'huile d'olive. Le maître de maison, qui avouait être végétarien (tiens donc !), disait qu'il s'agissait d'une recette très ancienne, faite par les gens pauvres, mais dont les habitants des campagnes se régalent toujours aujourd'hui. Pas étonnant, tant cela avait l'air bon, en dépit de la simplicité du plat ! J'ai aussitôt décidé d'en faire. Voilà pourquoi j'en ai mis aujourd'hui dans cette recette. Une idée qui a son intérêt : la mie de pain apaise le léger "feu" en bouche apporté par l'oignon et l'aillet, ce qui rend ce plat de pâtes très équilibré.

P_tes___l_oignon_frais_et___l_aillet

Pour deux assiettes :

100 à 120 g de pâtes au choix, pesées crues (ici, des tortillons à l'épeautre achetés en magasin bio)
2 petits oignons nouveaux
150 g d'aillet
1 belle tranche de pain daté de quelques jours, de préférence pain de campagne ou complet (100 g environ)
3 cs d'huile d'olive
1 louche de vin blanc
un peu de sel

Emincer l'oignon frais et l'aillet. J'ai enlevé le vert des oignons mais j'ai conservé celui de l'aillet. Emietter la mie de pain. La déposer dans une cocotte ou une grande poële, ajouter 2 cs d'huile d'olive, remuer pour bien imbiber le pain. Ajouter l'oignon et l'ail, le reste d'huile, remuer, faire cuire à feu doux pendant environ 5 mn en remuant régulièrement. Ajouter le vin blanc, laisser cuire encore 1 mn puis éteindre le feu.

Faire cuire les pâtes selon les instructions données sur le paquet. Les égoutter et les mélanger à la préparation. On peut ajouter un peu de fromage râpé avant de servir.

Note : on peut également mettre du poireau cuit, qui se marie bien aux autres ingrédients.