J'ai testé les protéines de soja. Yes ! C'est un produit que l'on trouve en magasin bio (environ 1,50 euro le paquet), extrêmement protéiné (45 à 55 g de protéines pour 100 g), et que l'on réhydrate dans du liquide avant de le faire cuire, afin de le mélanger à toutes sortes de préparations, selon son inspiration. Selon l'emballage, 25 g par personne suffisent.

Prot_ines_soja

Jamais je n'aurais eu l'idée d'essayer ce truc-là, si Violette, qui a l'habitude de les utiliser, ne m'en avait donné envie. Dans l'un de ses messages, (clic) accompagné de superbes photos, elle racontait qu'avec ce truc-là, elle avait réussi à bluffer sa belle-mère qui avait cru manger de la viande. Carrément. Maintenant que j'y ai goûté à mon tour, je comprends pourquoi ! Pendant et après la cuisson, ce machin a l'aspect , l'odeur, le goût, du poulet ! C'est à s'y méprendre. Cela ne me fait pas particulièrement plaisir, car je me passe fort bien du poulet (le vrai), mais les nostalgiques y trouveront leur compte.

Gratin__pinards_soja_lentilles1

Par la même occasion, j'ai testé la farine de soja, vue chez Eve du blog Mamapasta, dont les recettes pleines d'originalité sont souvent pour moi source de découvertes. Cette farine au bon petit goût de noisette a le pouvoir de remplacer l'oeuf dans les gâteaux (c'est magique !), tout en apportant un supplément de protéines.

Je n'en suis qu'à mes débuts avec ces deux produits, aussi vous me pardonnerez de ne pouvoir en parler davantage pour le moment. Je les ai réunis dans ces galettes de légumes panées, une préparation dans laquelle je suis assez mal à l'aise car il faut faire les manipulations avec ses petites mimines, un défi pour moi, qui suis si peu manuelle ! Néanmoins je les ai plutôt réussies et j'ai trouvé ça pas mauvais du tout.

Croquettes_pan_es_l_gumes_rap_s_prot_ines_soja

Elles sont sans oeuf, tant pour le contenu que pour la panure. Mettre de l'oeuf pour lier les galettes est une solution de facilité dont je veux pouvoir me passer autant que possible. Quant à la panure, j'ai utilisé : farine de soja+lait de soja+chapelure : c'est aussi efficace qu'avec de l'oeuf, parole de malhabile.

Pour 6 à 7 galettes (soit un repas pour deux personnes) :

- 25 g (pesés crus) de protéines de soja, petit modèle (les plus fines)
- un tout petit oignon
- une petite carotte
- une pomme de terre (100 g)
- un petit morceau de potiron (100 g)
- 2 cs d'huile d'olive, et du sel

Pour la panure :
- farine de soja (en magasin bio), ou bien une autre farine, au choix, si vous n'avez pas celle-là.
- lait de soja
- chapelure
--> placer sur la table un petit bol de chaque

Réhydrater les protéines de soja en les faisant tremper pendant 10 mn, dans le double de liquide : eau, bouillon de légumes... Elles vont doubler de volume. Les égoutter en les pressant avec les doigts.

Peler et râper les légumes, émincer très finement l'oignon. Faire revenir le tout dans une poële en y ajoutant les protéines de soja, et l'huile d'olive, pendant 5 mn. Saler légèrement, ajouter des épices et herbes au choix si vous en avez.

Laisser refroidir un peu, puis former des galettes avec les doigts, que l'on plonge aussitôt, et successivement, dans la farine de soja, puis le lait, puis la chapelure : c'est seulement après ces opérations qu'elles "tiendront" réellement.

Faire dorer les croquettes à la poële, dans un peu d'huile. Les déguster, par exemple, avec une purée de légume (ici, c'était du potiron, pendant qu'on en trouve encore). On peut garder les galettes pour le lendemain, mais elles seront un peu moins croquantes.