C'est drôle, ici, les tags vont par deux. Il y a quelques jours, Géraldine me proposait de citer mes bonnes résolutions pour l'année, tandis que Ciorane m'invitait à copier les lignes 5 à 10 de la page 14 de mon livre du moment.

Alors, euh... mes bonnes résolutions... ben... cela fait un certain temps que je n'en ai pas pris, bonnes ou mauvaises. Ces dix dernières années, je crois avoir fait le tour de tout ce qui permet d'avoir une vie équilibrée, mais aussi, c'est très important pour moi, sereine et tranquille. L'équilibre alimentaire, c'est fait. Cesser de fumer, pareil. Le sport, c'est pas ma tasse de thé et je n'ai pas l'intention de me forcer. Néanmoins, j'ai le projet encore vague de me mettre au vélo... enfin, c'est pas encore bien sûr... faut voir... faire du vélo en ville, avec toutes ces voitures qui vous frôlent et ces pots d'échappement qui puent... en même temps, ce serait bien pratique pour aller cet été à la plage. Bref, affaire à suivre quand les beaux jours seront revenus. Pour le moment, avec la pluie, le vent, le froid, cet hiver pourri, le pire que j'ai connu ici depuis que je suis revenue au Pays Basque (ah ! où sont passés les hivers doux et ensoleillés que nous avons souvent la chance de vivre ici ?), je préfère prendre le bus ou la voiture !

Côté bouquins, en ce moment je relis des passages d'un livre traitant de numérologie, qui est la seule technique ayant réussi à me faire aimer les chiffres. Mais on y trouve aussi des lettres puisqu'il s'agit de se connaître à travers les lettres et chiffres de son nom et de sa date de naissance. Le livre s'appelle "L'intelligence et le pouvoir des nombres" :

"Le nombre 40 a une symbolique restrictive. on se souvient du déluge qui dura 40 jours et 40 nuits. Lorsque Moïse conduisit son peuple d'Egypte où il était en exil, vers la terre promise, la traversée du désert dura 40 ans. Quarante années de souffrance pour le peuple hébreu à la recherche de sa liberté."

Je crois que nous sommes déjà nombreux à avoir répondu à ces tags, aussi je ne désigne personne en particulier pour prendre le relais. Mais que ceux et celles qui auront envie d'y répondre se lancent sans hésiter.

Bon dimanche, et à demain pour une nouvelle recette.