Au quotidien, je fais beaucoup de recettes faciles et rapides que j'imagine trop simples et trop évidentes pour être publiées sur un blog. Ainsi, je n'aurais peut-être jamais mis celle-ci en ligne si je n'avais lu le commentaire d'Emilie, disant, à propos du risotto de l'autre jour, qu'elle n'avait su que faire du bloc de tofu vu en magasin. Cela se comprend, car ce n'est pas un ingrédient très connu pour qui n'est pas végétarien (et même quand on l'est... au début, c'est un grand mystère !).

Apprivoiser le tofu fumé me paraît cependant l'exercice le plus facile (pour le nature, c'est autre chose, on verra plus tard...). Avec son petit goût charcutier, on peut l'utiliser exactement comme on l'aurait fait avec des lardons, dans une quiche, sur une tarte, une soupe, n'importe où, là où on recherche ce petit goût fumé caractéristique.

On peut aussi tout simplement le découper en morceaux (c'est facile, c'est mou), le griller à la poële quelques instants et le déposer sur un plat déjà tout prêt, pour en compléter l'apport protéique (et la saveur !). C'est ce que j'ai fait avec le risotto, et refait ici, avec ces crèpes au poireau toutes simples mais qui m'ont régalée et bien calée. Une idée comme une autre décidée au dernier moment... en cuisine, il ne faut pas trop se prendre la tête ; j'improvise beaucoup et, le plus souvent, cela donne de très bons résultats.

Cr_pes_poireaux_tofu

Pour la pâte à crèpes :
- 1 oeuf
- 100 g de farine (ici, moitié 5 céréales, moitié farine T65)
- 175 ml de lait de soja, légèrement coupé avec de l'eau
- une pincée de sel
- herbes aromatiques au choix (ici, bouquet garni)
- un peu d'huile pour la cuisson

Pour la garniture :
- 2 petits poireaux
- de la crème de soja **
- un peu d'emmental râpé
- 25 g de tofu fumé (ou plus !)
- On peut ajouter : des graines de tournesol, de l'oignon revenu à la poële, des champignons... tout ce qui nous passe par la tête.

Préparer la pâte une heure avant pour la laisser reposer : dans un saladier, mettre la farine tamisée sur l'oeuf battu, ajouter peu à peu le liquide, saler, mélanger au fouet. Avantage du lait de soja, il rend les crèpes plus légères, plus digestes.

Nettoyer les poireaux sous l'eau, les couper en tronçons, les faire cuire à l'eau bouillante, 8 à 10 mn (pas plus !). Ils doivent rester un peu croquants et bien verts. Les égoutter.

Faire cuire les crèpes (j'en ai obtenu cinq, mais je n'en ai utilisé que trois pour cette recette). Sur chaque crèpe, déposer un peu de poireau, arroser de crème de soja, ajouter un peu d'émmental râpé, replier la crèpe.

Quand les crèpes sont prêtes, découper le tofu en lamelles et les faire griller un peu à la poële. Les ajouter sur les crèpes, ainsi que le restant de poireaux s'il y en a. Réchauffer au besoin au micro-ondes et passer à table. Voyez, y'a pas plus simple.

** PS : je suis sous le charme de la crème de soja Provamel, que j'achète en magasin bio. Elle est moins chère que celles (bio aussi) que l'on trouve en supermarchés. C'est meilleur que la crème fraîche et, avec les légumes, c'est un rêve !... Quand je n'utilise pas tout dans le délai imparti, je congèle le restant en cubes, comme pour des glaçons, que je fais réchauffer à feu doux par la suite : aucun gaspillage, c'est la règle !

neige8janv09

Et pour finir... La neige est finalement tombée ici aussi, au pied des Pyrénées. C'est si rare sur nos bords d'océan, que, malgré le froid, ce n'est que du bonheur ! Je n'ai qu'un regret, être trop frileuse pour avoir eu le courage d'aller voir la plage enneigée, je suis restée calfeutrée chez moi.