J'adore les florentins depuis toujours mais je n'avais jamais encore osé en faire moi-même. C'est pourtant si facile ! Je sais qu'ils sont loin d'être aussi beaux que ceux d'un professionnel, ou même d'une passionnée de cuisine (ce que je ne suis pas... hé non. Je suis plus gourmande que cuisinière !), mais ce sont les miens, ce sont les premiers, et ils sont si bons que je vais très vite en refaire. J'ai utilisé la recette d'un petit livre sur le chocolat que je possède depuis très longtemps. J'ai d'ailleurs trouvé moyen d'alléger la facture calorique ! Au lieu de la crème fraîche traditionnellement utilisée, j'ai mis un bon fromage blanc, bien épais et très savoureux.

Entre parenthèses, ce fromage blanc, au bifidus, acheté en pot de 400 g, vient de mon magasin bio habituel. Dès la première cuillerée, j'ai eu un choc. Il a le goût des petits suisses de mon enfance (c'était dans les seventies), un goût sublime que je désespérais depuis des années de retrouver un jour... cela fait bien longtemps que les petits suisses du commerce n'ont plus aucun goût.

Pourtant, il y a 35 ans, l'alimentation dite "bio" n'existait pas ou si peu, nous mangions à la maison les produits ordinaires des marques classiques achetés en grande surface, et tout était BON. Simplement bon, avec du GOUT, comme ces petits suisses que j'adorais au point de les lécher sur le dos de la cuillère, comme une crème glacée.

Alors je pose la question : qu'a-t-il bien pu se passer depuis lors pour que l'alimentation (non-bio) devienne à ce point insipide ? Au point qu'il faille se tourner vers le bio pour retrouver la vraie saveur des produits ?

Florentins_sans_cr_me_fra_che

Pour une dizaine de florentins :

200 g de fromage blanc
1 CS de miel
3 cs de sucre roux
1 cs de maÏzena
une dizaine de carrés de chocolat à cuire
30 g d'amandes effilées
1/4 de verre d'eau
40 g environ de fruits confits au choix : j'ai utilisé du gingembre confit et de la papaye confite en petits morceaux

Verser le sucre, le miel et l'eau dans une casserole. Faire chauffer à feu moyen, ajouter le fromage blanc, remuer pour bien mélanger, sans laisser bouillir. Attendre une minute puis ajouter la maÏzena. Remuer encore à feu doux pour que le mélange épaississe et devienne pâteux. Ajouter alors les fruits confits et amandes effilées, mélanger encore.

Déposer des petits tas de pâte sur une feuille de papier sulfurisé, les aplatir et leur donner une forme ronde. Faire cuire au four, thermostat 7, entre 5 et 10 mn, jusqu'à caramélisation. Laisser refroidir et durcir, puis tremper la partie plate du florentin dans le chocolat fondu chaud. Laisser le chocolat refroidir et durcir quelques heures avant de déguster ces merveilleux biscuits.