J'ai repris ma pâte à focaccia de l'autre jour (celle dont j'avais fait de la pizza) et cette fois j'ai préparé un chausson fourré, cuit à la poële, très simple à faire.

Cela rappelle les crèpes turques présentées l'été dernier, que j'avais beaucoup aimées (et je n'étais pas la seule, au vu des commentaires). Faite en machine à pain, la pâte est très similaire. A présent, puisque nous sommes en automne, j'ai utilisé pour la garniture un légume de saison, mais aussi des noix et des graines.

Accompagné d'une salade verte, ce chausson fut mon plat principal, ce midi-là. Un vrai régal, moelleux, bien nourrissant sans être gras, qui ne m'a laissé aucune place pour le dessert.

Chausson_fourr__potiron2

Pour la pâte à focaccia (pour une belle crèpe, convenant pour une à deux personnes selon l'appétit) :
100 g de farine
25 cl d'eau tiède
25 cl de lait tiède
10 cl d'huile d'olive
1 pincée de sel
1/2 sachet de levure de boulanger

Pour la garniture :
de la purée de potiron égouttée et légèrement salée (je n'ai pas pesé, il y en avait la valeur d'un bol environ)
des cerneaux de noix broyés
des graines diverses (j'ai utilisé un mélange de graines vendu en sachet au supermarché)
un peu de crème fraîche épaisse (si vous y tenez... je n'en ai pas mis)
du gruyère râpé ou autre fromage mou au choix

Chausson_fourr__potiron1

J'ai placé eau et lait au micro-ondes, quelques instants, pour les tiédir. Puis j'ai mis tous les ingrédients dans la machine à pain, selon l'ordre donné par le fabricant. Il suffit ensuite de lancer le programme "pâte". Lorsqu'il est terminé, le paton bien gonflé et tout tiède doit être aplati au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé (c'est un peu dommage d'aplatir cette belle pâte moelleuse, je sais...). Mais il doit rester un petit peu épais, et pas trop "tiré", sinon il se casserait au moment de la confection du chausson.

Déposer alors sur une moitié de pâte la garniture, purée de potiron, noix, graines et fromage. Ne pas trop en mettre afin de pouvoir facilement replier le chausson avec l'autre moitié de la pâte. Puis souder les bords avec les doigts.

Faire cuire le chausson sur une poële ou une crépière (même pas besoin de la huiler, ça ne colle pas), 5 mn environ de chaque côté, à feu plutôt doux. Il n'y a plus qu'à déguster. S'il en reste, ce chausson se conserve bien un ou deux jours au frais, sans perdre son moelleux... mais en restera-t-il ?