Croyez-le ou pas, j'ai encore eu, la semaine dernière, des tomates fraîches cultivées localement dans mon panier Amap hebdomadaire. Mon maraîcher est un magicien ou quoi ? Cela me fait tout drôle de déguster ce goût d'été alors qu'il fait froid, un vrai temps de novembre. Au point que je n'ai pas trop d'idées pour les cuisiner, en cette période où l'inspiration se tourne plutôt du côté des courges et autres chataignes. J'en ai donc fait une pizza, toute simple, avec une pâte maison à ma façon. Une pizza jaune, avec sa petite dose de farine de maïs qui ensoleille tout, et son fromage râpé, et rouge, avec de l'oignon rouge, que je préfère au blanc car il est plus doux, plus digeste. Et malgré la météo bien automnale, je me suis crue revenue en été. J'ai beau ne pas être riche, j'appelle ça du luxe. Ce fut mon petit bonheur du week-end.

Pizza_tomate_oignon

Pour une belle pizza, pouvant convenir pour deux appétits :

La pâte, faite en machine à pain au TH 60 :
50 ml d'eau tiède
50 ml de lait tiède (de vache ou végétal)
20 ml d'huile d'olive
200 g de farine, répartis comme suit : 100 g de farine T65, 60 g de farine T80, 40 g de farine de maïs bio
1/2 cc de sel
1 sachet de levure de boulanger
herbes de Provence ou autres

La garniture :
2 tomates de taille moyenne
1 gros oignon rouge
gruyère râpé
herbes aromatiques au choix (j'ai mis un peu d'herbes de Provence)

Pizza_tomate_oignon2

Vous aurez peut-être déjà reconnu, pour la pâte, la recette de la focaccia. Elle se prête très bien à la fabrication d'une pizza. J'adore cette pâte, légère, très moelleuse, elle ne colle pas, bref, c'est ce qu'on appelle une bonne pâte. Ma préférée !

Pour la réaliser, j'ai simplement mis tous les ingrédients dans la machine à pain, selon l'ordre donné par le fabricant, avec le programme "pâte levée". Au bout d'une heure trente, le paton était bien gonflé. Je l'ai étalé au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé, sur une épaisseur de quelques millimètres à peine (elle va gonfler légèrement à la cuisson). J'ai réparti dessus les tomates coupées en rondelles, ainsi que l'oignon, préalablement pelé, découpé en petits morceaux, revenu à la poële dans un peu d'huile d'olive. J'ai ajouté le gruyère râpé (je n'utilise plus de parmesan car il n'est pas végétarien, il contient de la présure animale). Un peu d'herbes sèches par-dessus, et hop, au four, bien chaud, thermostat 5 (6 si votre four est électrique).

Si l'on veut une pâte bien moelleuse, il faut surveiller le four, car la cuisson est rapide. J'ai laissé la pizza dans le four 10 mn à peine, dont 5, four éteint. Dès que les bords sont fermes, il faut sortir la pizza et vérifier l'état de cuisson. Sinon, la pâte toute entière deviendra dure comme du roc. On peut éventuellement la passer sous le grill quelques instants pour caraméliser un peu les tomates. Avantage d'un temps de cuisson si court, elles conserveront toutes leurs vitamines.