Ma maman me parle souvent de délicieux beignets aux légumes que sa mère faisait pour ses frères, soeurs et elle, quand elle était enfant. Jusqu'à ces derniers temps, cela m'intriguait, car pour moi, un beignet, c'est de la pâte cuite dans un bain de friture. Délicieux mais gras ! Or, selon ma mère, il s'agissait plutôt de sortes de galettes cuites à la poële, comme des pancakes. J'ai cherché sur le net et, en effet, j'ai trouvé plusieurs préparations de ce type, appelées "beignets". Généralement, elles sont faites à base d'une pâte contenant du lait, ou de la bière (c'est plus léger), mais aussi pas mal d'huile. Je me suis finalement inspirée d'une recette de beignets de courgettes trouvée sur le site 750g.com, que j'ai allégée en matière grasse, vous allez comprendre pourquoi...

Recette de base (et mes modifications entre parenthèses)
4 courgettes (je n'en avais que deux)
250 g de farine (170 g, moitié maïzena, moitié multicéréales complète, bio)
3 oeufs (2 seulement)
1 sachet de levure (1/2 sachet)
1 pincée de sel
...C'est là que ça se corse :
40 cl d'huile !! (gloups ! ça fait un peu trop de cuillères à soupe ! Je n'en ai mis que 5 cl, ainsi que 5 cl d'eau... faut pas pousser !)

Beignets_multic_r_ales_courgettes

J'ai ajouté à cette recette une poignée de graines de tournesol achetées en vrac au magasin bio... Ah les graines de tournesol ! C'est toute mon enfance ! Tous les gamins de mon quartier les adoraient ! Nous les achetions en sachet, avec leur coque. Elles venaient de l'Espagne toute proche, et portaient le nom de "pipas" (prononcez le "s"). Un sachet coûtait 5 centimes (de franc !). On les mettait en bouche par grandes poignées non décortiquées et on croquait les coques avec la graine. Je ne pensais pas les retrouver des années plus tard sur les blogs de cuisine ou dans les magasins bio.   

Pour faire la pâte, j'ai commencé par battre les oeufs, et j'y ai ajouté maïzena, farine et levure tamisées. Après avoir remué, il faut ajouter le sel, l'huile et l'eau, remuer encore. On obtient une pâte épaisse, huileuse, mais souple et sans grumeaux.

Toutes les recettes que j'ai consultées disaient d'enrober de pâte des tranches de légumes cuites, ou pas. Mais lors d'un premier essai, ma maman et moi avions trouvé cela difficile, car cette pâte épaisse "n'accroche" pas et nos beignets étaient très bons mais mal enrobés et pas très beaux.

Aussi, cette fois, j'ai rapé mes courgettes, j'ai bien essoré ce rapé avec les mains pour enlever l'eau, puis je l'ai simplement ajouté, cru, à la pâte, et remué de nouveau. Ainsi, tout s'est parfaitement mélangé. J'ai oublié de faire griller mes graines de tournesol avant de les ajouter, ce sera pour une autre fois.

Puis j'ai simplement fait cuire mes beignets en déposant des cuillères à soupe de pâte à la courgette dans une poële à crèpe légèrement huilée, comme pour des pancakes. Avec si peu d'huile, ils n'étaient pas gras du tout ! 

Une fois en bouche, je les ai trouvés excellents. Mais néanmoins assez bourratifs. Est-ce à cause de cette farine multicéréales, complète et nourrissante (mais riche en nutriments !), ou plus sûrement à cause de l'huile, bien que j'aie considérablement diminué la dose ? Je conseille de les manger plutôt en plat principal, le soir, pour un dîner décontracté. A l'apéro ou en entrée, ils laissent trop peu d'appétit pour la suite. Je les ai finis quelques heures plus tard, froids : à ce moment-là, je les ai trouvés encore meilleurs, c'est bon à savoir.