Soudainement, l'autre jour, j'ai eu une grosse envie de chocolat. Pourtant, avec tous les fruits secs que je croque, presque chaque jour, ma petite gourmandise à moi quand d'autres vident un pot de nutella, je ne crois pas manquer de magnésium. Mais la malédiction (ou bénédiction qui sait ?) de la gourmandise a encore frappé.

Sincèrement, je ne comprends pas pourquoi toutes les recettes au chocolat sont si riches en sucre ajouté. Les magazines et bouquins de cuisine ont leur part de responsabilité dans les problèmes de poids et d'obésité qui frappent notre pays, à force de nous inciter à trop sucrer ! Le chocolat en lui-même est déjà largement assez sucré, il n'y a qu'à regarder la liste des ingrédients allant par ordre décroissant : il arrive toujours en tête !

Ici il n'y a donc ni sucre ajouté, ni beurre. Cela donne un brownie moelleux, fondant, au vrai goût de chocolat, mais vraiment léger, qui ne plombe pas l'estomac et largement assez sucré, je peux vous le garantir. Le secret, comme pour toute recette au chocolat, c'est de bien choisir son chocolat, et là c'est affaire de goût. Il faut prendre le temps de les essayer, de les connaître, de repérer ceux qu'on préfère. Ici j'ai pris un chocolat noir à pâtisser à 70 % de cacao d'une marque connue, une valeur sûre que j'apprécie depuis toujours. On peut bien sûr ajouter du sucre si l'on y tient, mais juste un peu, promis ?

Brownies_chocolat

Pour seize brownies environ :

- 150 g de chocolat à cuire, le plus noir possible
- 1 oeuf
- 60 g de farine de blé
- 20 g de farine de Kamut (facultatif, c'était pour tester...)
- 4 CS de cacao en poudre non sucré
- 3 CS de crème fraîche épaisse
- 1 à CS de muscade en poudre : pour relever plus encore le goût du chocolat
- 12 cl de lait (j'ai mis du lait fermenté puisque j'en avais, mais du lait ordinaire ira bien aussi)
- 1 cc de levure chimique
- 50 g de noix de cajou

Faire fondre le chocolat à feu très doux dans une casserole, en remuant constamment à la cuillère en bois (je mets un petit fond d'eau pour que ça ne brûle pas). Y ajouter la crème fraîche, le lait, l'oeuf battu, les noix de cajou que l'on aura préalablement broyées. Bien mélanger.

Mélanger à part les farines, la levure, le cacao en poudre, la muscade. Ajouter à la préparation chocolatée, bien remuer pour obtenir une pâte épaisse au chocolat.

Verser dans un petit moule beurré de forme carré (j'utilise un moule à tarte en verre prévu pour un mini-four). Laisser cuire 20 à 30 mn à th. 4, selon le four. Laisser refroidir puis couper en carrés. Il n'y a plus qu'à déguster, sans honte ni regrets.