Cela faisait plusieurs semaines que j'attendais de profiter des aubergines, "le" légume de l'été par excellence (du moins l'un d'eux). N'empêche, ce lundi, en faisant mes courses, j'ai dû pour une fois me tourner vers le bio, tant les non-bio étaient moches ! Malheureusement, les unes comme les autres venaient d'Espagne. Les aubergines françaises, c'est pour bientôt, j'espère !

Ici je les accompagnées de riz (c'est bien connu, le riz, ça va avec tout), mais aussi de févettes sèches, un légume sec que je n'ai "rencontré" que très récemment. Coup de foudre ! La févette sèche, pour moi, c'est la crème des légumineuses. Comme son nom l'indique, c'est de la fève, sèche, concassée, un petit galet qui ressemble au pois cassé, mais blanc, un peu jauni une fois cuit. C'est aussi bon que la fève fraîche, et nettement moins cher.

Aubergines_et_f_vettes2

Par contre, jusqu'ici, pas moyen de trouver des infos nutritionnelles à son sujet, sur les dosages en protéines, fer... ça semble aussi être un produit pas si répandu que ça. Le seul endroit où j'en trouve est dans le rayon des fruits et légumes frais de mon Intermarché. Si si ! Au-dessus des pommes de terre, ils ont une étagère avec des légumes secs de toutes sortes (y compris les fameuses lentilles corail qu'on n'est sensé trouver qu'en magasin bio !), vendues en filet de 500 g, comme chez l'épicier, à l'ancienne, au même prix que les banals faillots. Au rayon traditionnel des légumineuses et céréales, je n'en ai vu dans aucun magasin. Pourtant, cette petite chose est si délicieuse qu'elle pourrait à elle seule rendre les légumes secs plus populaires parmi la population, mais bref... ce que j'en dis...

Aubergines_et_f_vettes1

Voici donc ma petite recette, pour 2-3 personnes :

1 belle aubergine
2 petits oignons
3 CS d’huile d’olive
1 CS de graines de sésame
½ verre de vin ou de bouillon de légumes
150 g de riz (pesé cru)
100 g de févettes sèches (pesées crues)
Sel, herbes de provence

Peler l’aubergine et les oignons, les couper petits morceaux. Faire chauffer les morceaux d’aubergine "à sec" quelques instants dans la cocotte antiadhésive, puis ajouter l’oignon, l’huile d’olive. Mélanger, remuer vivement quelques instants pour bien imprégner les ingrédients, puis ajouter le vin (ou le bouillon de légumes, s’il y a des enfants à table).

Laisser cuire à feu très doux en remuant régulièrement, au besoin en ajoutant un peu de vin ou de bouillon si la préparation devient trop sèche. Quand l’aubergine devient fondante, arrêter le feu. Ajouter les graines de sésame, les herbes de Provence, saler.

Faire cuire par ailleurs le riz et les févettes. Les févettes sèches se cuisent 10 à 15 mn dans de l’eau bouillante, sans trempage préalable. Elles doivent être tendres mais pas molles. On peut aussi les cuire à l'autocuiseur, 5 mn, pas plus !

Pour finir, mélanger la fondue d'aubergine, le riz et les févettes. C'est un plat complet qui se déguste en un tournemain et rassasie bien sans alourdir.