J'ai acheté hier mes premiers abricots de l'année, tout jolis, rose et orangés, originaires de France en prime, cocorico ! Du coup, je zappe le traditionnel clafoutis aux cerises de juin. D'autant que j'avais aussi trouvé quelques jours plus tôt de ravissantes pommes Chanteclerc, une variété que je ne connaissais pas encore, jaune et dodue, la peau un peu frippée, très belle. Au goût, nature, juste pelée, c'est un délice, tendre et sucrée, pas du tout acide comme certaines autres pommes (ah les pommes acides ! on ne voit jamais de granny smith dans ma cuisine !).

J'ai associé ces deux fruits pour un gâteau inspiré du clafoutis, que j'ai rêvé sans oeuf, pour voir. Attention, je ne fais pas une fixation sur le dessert sans oeuf, mais je souhaite qu'on ait le choix. Les oeufs sont si couramment et facilement utilisés en cuisine, qu'on les prend tels des bonbons dans un sachet, on en oublie qu'il s'agit d'un produit animal pour lequel des milliers de poules en batterie sont traitées sans la moindre humanité, utilisées telles des objets. Or je suis persuadée qu'il est possible de mettre moins d'oeufs sans que le résultat en souffre.

C'est pourtant sans grand espoir que j'ai tapé "clafoutis sans oeuf" dans google. Eh bien ! Devinez quoi ? J'ai eu des réponses ! Le clafoutis sans oeuf existe ! J'ai choisi la recette du site Cuisine AZ que j'ai un peu personnalisée :

1 verre de lait (j’ai utilisé un verre à eau ordinaire)
1 verre et ½ de farine (j’ai mis moitié T65, moitié T110, d'où la couleur un peu foncée du gâteau)
1 CS de miel
1 petit bouchon de rhum
1 CS de quatre-épices
1 c. à café de levure chimique
750 g de pommes et abricots

Clafoutis_pommes_abricots_sans_oeuf

 

Tamiser la farine et la levure, ajouter le lait et le miel, le quatre-épices et le rhum, fouetter vigoureusement pour ôter les grumeaux.

Peler les pommes, dénoyauter les abricots, couper tous les fruits en petits morceaux et les ajouter à la pâte. Bien mélanger, mettre dans un moule à manqué antiadhésif (ce qui évite de le graisser).

La recette initiale prévoit une cuisson à th 5, pendant 40 mn : chez moi, avec mon four à gaz, ce fut th 5, et du tout cuit en à peine 20 mn, plus quelques minutes supplémentaires, four éteint.

Verdict : c'est excellent ! ça m'a rappelé à quel point l'abricot cuit est exquis... (et ça m'a donné d'autres idées). Mais ça plâtre peut-être un peu trop à mon goût. Faut dire qu'avec une farine complète, bio, forcément, on est nourri ! Une prochaine fois, je mettrai un peu moins de farine, et de la crème fraîche épaisse. S'il me prend l'envie d'ajouter des oeufs, je n'en mettrai qu'un seul, ce sera suffisant. Au final, je suis ravie : le gâteau sans oeuf, c'est possible !